Les conseils de Nicolas pour bien choisir sa lampe frontale avant de partir en expédition

Tout d’abord je commencerais cet article sur le choix de la lampe frontale par la question suivante, celle-ci doit servir à estimer vos besoins et donc à choisir la lampe frontale adaptée !

  • Quel est le contexte d’utilisation de la lampe ?

La lampe frontale est l’outil indispensable à toute sortie nocturne ou en basse lumière. Autrefois elle n’avait comme unique connotation que la randonnée mais elle a su conquérir tous les univers du sport et des loisirs extérieurs. Qui n’a jamais utilisé de lampe frontale pour lire dans son jardin un soir sous les étoiles ou dans sa tente au camping ? Du cyclisme à la randonnée et le camping en passant par la course à pied ou même la chasse et la pêche, la lampe frontale est un accessoire pratique, réglable devenu indispensable. Petite et légère, celle-ci se glisse facilement dans la boite à gant de votre véhicule, dans votre poche ou un sac à main.

Vu le nombre de marques et de modèles différents de lampes frontales, il est compréhensible d’être un peu perdu…

Voici mes conseils pour vous y retrouver

En premier lieu, je pense qu’il est nécessaire de rappeler de quoi une lampe frontale est constituée exactement.. Elles fonctionnent à piles ou sur batterie; un circuit imprimé régule leur fonctionnement, notamment sa puissance d’éclairage; enfin elle contient une ou plusieurs leds (mini-ampoules). Un unique bouton sert à régler le mode d’éclairage désirée et une bande élastique la maintient sur votre tête. Sur la plupart des modèles, la lampe est aussi amovible, c’est-à-dire que l’on peut incliner la lampe de façon à soit éclairer face à soi soit devant ses pieds.

Ensuite on considère 3 critères pour évaluer la fiabilité d’une lampe. Le mode d’éclairage, l’autonomie et le champ d’éclairage.

Rappel :

Le champ d’éclairage c’est la largeur du faisceau lumineux émis par l’appareil et la puissance d’éclairage. Elle est mesurée en lumens. Nous détaillerons chacun de ces critères puis comment utiliser sa lampe frontale.

Le champ d’éclairage

Curieusement on distingue les 2 types de champs selon le sport pratiqué.

  • Les activités à déplacements lents : le camping, la rando voire la pêche. Pour ces activités je vous conseille de choisir un faisceau large éclairant une surface large et profonde, de 40 lumens (c’est-à-dire lumière peu puissante). En effet pour ces activités extérieures, il n’est pas nécessaire d’avoir un éclairage fort.
  • Les sports à déplacements rapides (vélo par exemple). Pour ceux-là les experts recommandent de choisir une éclairage de 100 lumens minimum car il vous faut une très grande puissance d’éclairage afin d’anticiper et d’éviter tout obstacle susceptible d’être sur votre chemin.

L'info complémentaire !

 A titre d’exemple un phare de voiture a un éclairage de 90 lumens. Selon l’activité pratiquée, je recommande un éclairage inférieur à 100 lumens pour le camping ou la lecture; entre 100 et 150 lumens pour une courte randonnée; entre 150 et 200 lumens pour de la rando, l’alpinisme ou la course à pied; enfin, plus de 200 lumens pour les trails et la spéléologie.

Les différents modes d’ éclairages

Il en existe 5 :

  • En mode économique qui a pour avantage principale une grande autonomie et un éclairage peu puissant.
  • En mode intense : puissante lumière pour des sports intenses ou à déplacements rapides.
  • Le clignotant blanc à l’avant pour une visibilité plus certaine des autres que l’on croise sur notre route.
  • Le clignotant rouge à l’arrière pour signaler notre présence aux autres véhicules sur la route.
  • En mode rouge. On se demande toujours à quoi il sert. Eh bien il est utile pour éclairer sans éblouir son entourage ! Qui n’a jamais ébloui son interlocuteur en lui braquant dans les yeux son faisceau lumineux ?

Comment régler le mode d’éclairage ?

C’est très simple ! Une pression sur le bouton de la lampe suffit à changer son mode.

Le faisceau lumineux

Vous pouvez régler la puissance d’éclairage de votre lampe à fond, soit 200 lumens, elle peut tout aussi bien rester inefficace. Pourquoi ? Pour cause de mauvais réglage de la largeur du faisceau. Si celui-ci est trop étroit, il émettra une très forte lumière pour rien. Si celui-ci est trop large, la lumière sera étayée et vous ne verrez pas bien.

Veillez bien à choisir une lampe dont le faisceau est adéquate à votre utilisation !

L’autonomie des batteries

L’autonomie d’une lampe frontale – et je parle par expérience – varie énormément selon le mode d’éclairage choisi. Ne négligez pas ce choix, ne partez pas pour une expédition de 4 jours avec une lampe mise à fond sans batterie de rechange ! L’autonomie des lampes varie entre 2 et 30 heures. Plus l’éclairage est puissant, plus l’autonomie baisse.

 

Après utilisation, les piles sont moins efficaces. La durée de validité indiquée par les marques de piles n’est donc valable que quelques minutes… En ce qui concerne l’indication d’autonomie donnée par le constructeur de la lampe, elle indique en règle générale la durée maximale de vie de l’éclairage de la lampe réglée à fond.

 

Le petit plus de Nicolas

Si vous devez recharger votre lampe frontale en pleine nature, optez pour un modèle avec micro port USB et rechargez la batterie avec un chargeur indépendant nomade !

 

Lampes à pile ou sur batterie ?

Depuis maintenant 15-20 ans, l’utilisation des piles type AA ou AAA s’est imposée sur le marché de tout (ou presque) type d’électronique. En effet, il est si facile de glisser dans son sac à dos quelques piles de rechange ! Ou si besoin, n’importe où sur la planète on trouvera une boutique vendant des piles…

Les piles rechargeables sont également très pratiques et écologiques.

Il existe aussi les piles lithium mais je les trouve plus résistantes – et donc plus adaptées – aux temps froids. Elles présentent aussi l’avantage de fournir une énergie très puissante sur les modèles adéquats et elles génèrent une économie non-négligeables sur le long-terme.

Lampe à système électronique régulé ou non-régulé ? Consultez mon article en cliquant ici !

Pourquoi acheter une lampe frontale ?

Pourquoi faire l’acquisition d’une lampe frontale plutôt qu’une autre ?

Randonneur aguerri depuis de nombreuses années, j’ai testé toutes les possibilités concernant l’éclairage pour des activités sportives ou simplement de quotidien extérieur. Par exemple l’éclairage en camping. Dans ou en-dehors de la tente, une lampe puissante que l’on tient à la main et qu’on peut accrocher à un crochet est très utile quand on reste statique (tâches du quotidiens comme la vaisselle, ou lecture par exemple). Une simple lampe torche peut se révéler utile aussi et parfois plus adaptée à certains environnements. Oui mais tenir une lampe accapare toute une main ! Quand il s’agit de lire une carte ou porter du matériel, on se retrouve bien embêté avec une main en moins dédiée à l’éclairage ! La lampe frontale est pour cela révolutionnaire ! Certes, elle représente un poids supplémentaire à porter pour notre corps mais elle est indispensable quand on a besoin de ses mains !

Une lampe statique peut également faire fuir les animaux curieux durant les veillées nocturnes, certes, mais la lampe frontale est en mouvement puisque vous la portez ! Elle indique aux éventuels visiteurs nocturnes que le camp est occupé et en mouvement. Par cet avantage, je la trouve plus adéquate.

Pour comparer mon classement des 10 meilleures lampes frontales de l’année, cliquez ici.

La sécurité est dans tous les cas à privilégier absolument !

Que vous soyez en ville ou à la campagne, de jour ou de nuit, novice ou expérimenté, équipez-vous toujours d’appareils signalant votre présence aux autres ! La sécurité est affaire de tous. Nous sommes chacun responsables de tous et tous, nous sommes responsables de chacun.
” Personnellement je recommande la batterie. Elle est moins chère à long-terme, beaucoup plus pratique et surtout plus écologique ! Il existe des chargeurs nomades pour recharger vos appareils électroniques, ils ne sont pas chers et sont rapides à recharger dès que vous en avez l’occasion (refuge, boutique, café, offices de tourisme). Privilégiez la simplicité et la légèreté ! En effet, les piles sont lourdes à porter…”
Ousmane
“Merci Nicolas pour ces précieux conseils avisés ! Votre site est très détaillé et bien informé, je m’en sers pour suivre l’actualité des équipements à avoir une pratique régulière de randonnée notamment.”
Filippo